FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés
Parow Kuina Roleplay Index du Forum  Connexion  S’enregistrer
Délibération sur les réfugiés du Brekistan et les frontières avec ce dit pays

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Parow Kuina Roleplay Index du Forum -> Roleplay -> Nouvelles législations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Guyanov Hurw
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2017
Messages: 45
Localisation: Kuin
Date de naissance: 08/03/1970
Masculin
Domaine professionnel: Député
Orientation politique: Autoritaire, Militariste, Conservatiste

MessagePosté le: Ven 5 Mai - 23:27 (2017)    Sujet du message: Délibération sur les réfugiés du Brekistan et les frontières avec ce dit pays Répondre en citant

Compte rendu non-censuré.


Mise en situation 

Le 04/05/17 à 21h une assemblée extraordinaire a été convoqué pour délibérer et débattre sur l'attitude à adopter envers les réfugiés du Brékistan ainsi que les mesures à prendre concernant l'immigration. En effet, depuis quelques jours, de nombreux Brekist traversent la frontière Kuinienee, sentant la guerre arriver et le vent tourner. L'afflux de ces migrants a cependant créé quelques problèmes, premièrement, un surplux de population dans les régions frontalières au Brekistan créant de nombreux bidonvilles ainsi que de nombreuses nuisances. Deuxièmement, ces personnes n'ont pas la citoyenneté Parow Kuinienee, ils n'ont donc aucun droit sur notre territoire et ne peuvent par conséquent pas circuler librement ou travailler avant 1 an, cela pose problème non seulement au gouvernement qui ne pourra pas les dispatcher dans le pays et les employer mais aussi aux réfugiés eux-mêmes qui seront obligés de rester dans des bidonvilles pendant 1 an sans aucun moyen de subsistance autre que les aides alimentaires prodiguées par quelques pays voisins (l'aide humanitaire internationale). Troisièmement, ces populations, comme mentionné ci dessus, créent de nombreux problèmes et mobilisent des forces de polices inutilement créant des affrontements qui ne font que gâcher des moyens et parfois même des vies (Au total 70 migrants sont morts soit de maladie, de soif ou d'affrontement avec la police). 

 
Membres de l’assemblée : 

 - 200 députés
 - le conseil de la POZEM au complet
 - le président
 - l'état major militaire et quelques officiers de terrains
 - une partie de l'état major de police


Résumé de la séance (partie sur les migrants Brekist) 

Le député des affaires extérieures, M.Wulz, introduit le débat par une rapide exposition de la situation, il précise que le gouvernement Brekist ne souhaite en aucun nous aider à réguler ce flux et refuse de répondre à nos tentatives de communications et de négociations. Le député, M.Jiow, moqueur, précise que le Brekistan n'est pas en mesure de réguler ses flux migratoires vu l'état de sa police. On peut entendre de nombreux murmures d’approbations à travers la salle et le Président lève la main pour les calmer. M.Wulz reprend en faisant remarquer que ces réfugiés sont installés dans des bidonvilles et que la présence de ceux-ci occupe des espaces importants, pollue, cause de nombreuses nuisances pour la population et surtout réduise grandement la qualité des conditions de vie des réfugiés. Le député des affaires extérieures propose alors de construire des camps de réfugiés pour les accueillir et mieux les gérer. M.Katov, le député des affaires intérieures, s'insurge et se dit outré de par de tels propos, nous ne devons pas dépenser de l'argent, du temps et des moyens pour ces gens s'exclame-t-il, il rajoute que nous devrions plutôt restreindre les entrées et seulement laisser passer les personnes aptes à exercer un métier et à s'intégrer dans notre pays. Le député, M.Fernudz, intervient et propose un intermédiaire : les laisser tous rentrer mais les répertorier et les ficher pour ensuite les suivre et décider si oui ou non ils se sont intégrés, sans quoi, ils seront renvoyés. Le General Ferniol rajoute qu'ils feraient de bonnes recrues pour l'armée Kuinienee, l'état major militaire et l'état major de police appuient son propos tandis que les députés s'insurgent et que le membres du conseil de la POZEM semblent pensifs. Le président lève de nouveau la main pour restaurer le silence et donne la parole à M.Deruznow, brigadier général de la POZEM, celui-ci fait remarqué à l'assemblée que ces réfugiés sont bénéfiques pour notre pays pour sa production comme pour sa démographie, "en effet notre nation est "jeune" et a besoin de travailleurs ainsi que de plus de population, nous ne devons pas non plus oublié que ceus-ci peuvent aussi être une potentielle cause de problème pour la société, nous devons donc les surveiller et les encadrer." M.Deruznow propose alors un vote : les soldats du premier corps de la POZEM (avant tout les recrues et les hommes de réserve) seront affectés à l'encadrement de la population et à sa bonne conduite et intégration au sein de la société. Malgré quelques oppositions parmi l'assemblée, le président décide de mettre en place le vote qui sera la décision définitive de l'assemblée sera celle-ci.

 
Résultat du vote 

Pour : 212
Contres : 13
Abstention(s) : 1


Accepté à la majorité. 
_________________
Les dommages collatéraux ne sont pas un problème.


Revenir en haut
Skype
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Ven 5 Mai - 23:27 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Auteur Message
Guyanov Hurw
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2017
Messages: 45
Localisation: Kuin
Date de naissance: 08/03/1970
Masculin
Domaine professionnel: Député
Orientation politique: Autoritaire, Militariste, Conservatiste

MessagePosté le: Sam 6 Mai - 00:14 (2017)    Sujet du message: Délibération sur les réfugiés du Brekistan et les frontières avec ce dit pays Répondre en citant

Effectifs mobilisés par la POZEM


1er Corps : Troupes et brigades mobilisés : T1 + T2 + T3 + T4 + T10-B10-S1 Spé.Démo + T10-B10-S5 Spé.Medic + T10-B10-S11 Spé.Médic + T10-B10-S12 Spé.Médic + T10-B10-S15 Spé.Eng + B20 Commandement et logistique


- 5000 hommes : aide au maintien de l'ordre aux frontières
- 1200 hommes : encadrement de l'évacuation des bidonvilles
- 200 hommes : destructions des bidonvilles
- 1300 hommes : encadrement des populations


2e Corps : Brigades mobilisées : B9 + B8 + B10 + B10-SA3 Spé.Urban


- 215 hommes : support et opérations difficiles


Effectifs mobilisés par l'armée : 


1ère armée mobilisée (Corps 1 à 20) ainsi que le génie militaire et les paramédics


- 3000 hommes : contrôle des frontières
- 10 000 hommes : opération défensives en cas de guerre


Effectifs mobilisés par la police :


Fort de Katfun : 


- Unités de maintien de l'ordre (anti-riot police) : 150 hommes : maintien de l'ordre
- Unités de contrôleurs : 200 hommes : régulation de l'immigration, contrôle d'identité, arrestations
- Patrouilleurs : 50 hommes : maintien de l'ordre et repérage


Commissariat de Gwen :


- Unités de maintien de l'ordre (anti-riot police) : 80 hommes : maintien de l'ordre
- Patrouilleurs : 250 hommes : maintien de l'ordre et repérage
- Officiers de police : 20 hommes : maintien de l'ordre et arrestations


Fort de Cunv-Derownia :


- Unités armées : 40 hommes : maintien de l'ordre et opérations difficiles
- Unités de contrôleurs : 200 hommes : régulation de l'immigration, contrôle d'identité, arrestations
- Unités de maintien de l'ordre (anti-riot police) : 100 hommes : maintien de l'ordre

Complexe de Perona : 


- Médecins : 80 hommes : soin
- Ambulanciers : 40 hommes : soin
- Paramédics : 120 hommes : soin
- Contrôleur : vérification d'identité : 400 hommes
- Officiers de police : 150 hommes : maintien de l'ordre et arrestations
- Unités armées : 80 hommes : maintien de l'ordre et opérations difficiles
- Unités de maintien de l'ordre (anti-riot police) : 550 hommes : maintien de l'ordre
- Unités armées : 70 hommes : maintien de l'ordre et opérations difficiles


Commissariat de Bluin : 


- Officiers de police : 60 hommes : maintien de l'ordre et arrestations
- Patrouilleurs : 100 hommes : maintien de l'ordre et repérage


Commissariat de Nuard : 


- Officiers de police : 80 hommes : maintien de l'ordre et arrestations
- Unités de contrôleurs : 50 hommes : régulation de l'immigration, contrôle d'identité, arrestations


Postes frontaliers et douanes :


- Unités de contrôleurs : 800 hommes : régulation de l'immigration, contrôle d'identité, arrestations
- Contrôleur : vérification d'identité : 120 hommes
- Patrouilleurs : 1200 hommes : maintien de l'ordre et repérage
- Officiers de police : 2000 hommes : maintien de l'ordre et arrestations
- Gardes frontières ainsi que gardes côtes : 2000 hommes
_________________
Les dommages collatéraux ne sont pas un problème.


Revenir en haut
Skype
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:54 (2017)    Sujet du message: Délibération sur les réfugiés du Brekistan et les frontières avec ce dit pays

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Parow Kuina Roleplay Index du Forum -> Roleplay -> Nouvelles législations Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
BBTech Template by © 2003-04 MDesign