FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés
Parow Kuina Roleplay Index du Forum  Connexion  S’enregistrer
La vie d'un ouvrier

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Parow Kuina Roleplay Index du Forum -> Roleplay -> Histoires
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Guyilka Fez
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2017
Messages: 5
Localisation: Parow
Date de naissance: 23/05/1995
Masculin
Domaine professionnel: Ouvrier
Orientation politique: Socialiste, Autoritaire, Libéraliste, Utopiste

MessagePosté le: Jeu 4 Mai - 21:10 (2017)    Sujet du message: La vie d'un ouvrier Répondre en citant

Je suis ouvrier pour l'entreprise de construction privée Genavia® depuis 3 ans, j'ai quitté l'école professionnelle à 17 ans avec mon diplôme en poche et j'ai tout de suite postulé dans la construction. Je travaille à Parow depuis maintenant 3 ans et j'ai vu beaucoup de choses. Je vis dans un petit appartement des quartiers populaires où je réfléchis à la vie et au système actuel. Je pense que le gouvernement n'est aucunement démocratique et ne laisse aucun pouvoir de décision au peuple, outre le fait que les libertés sont extrêmement restreintes, je trouve qu'il est important d'impliquer le peuple dans la vie politique même si l'économie du pays se relance graduellement et que nos salaires sont totalement acceptables (dans 2 ans j'aurais une prime d'ancienneté mais jusque là je dois être irréprochable). Les policiers sont aussi beaucoup trop importants aux yeux du gouvernement, même une petite bêtise entre amie peut coûter cher, la police est présente partout et depuis la création de la POZEM, cela ne fait qu'empirer, je me sens plus oppressé que protégé.


Hier encore, en allant au travail, j'ai croisé un convoi armé de la POZEM, j'ai été très choqué, des véhicules blindés et armés dans les rues de Parow ! Nous ne sommes pas en guerre ! Et ces véhicules ne sont même pas des véhicules militaires mais des véhicules de la police... Je ne sais vraiment pas que penser des agissements du gouvernement, leur politique économique est, certes, très élitive et délaisse les plus pauvres mais je ne vais pas me plaindre de mon salaire, déjà très élevé pour un ouvrier. Leur politique éducative est elle aussi imparfaite mais pratique, les études professionnelles sont privilégiées par rapport aux autres études.
_________________
Libérer la nation.


Revenir en haut
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Jeu 4 Mai - 21:10 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Auteur Message
Guyilka Fez
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2017
Messages: 5
Localisation: Parow
Date de naissance: 23/05/1995
Masculin
Domaine professionnel: Ouvrier
Orientation politique: Socialiste, Autoritaire, Libéraliste, Utopiste

MessagePosté le: Sam 6 Mai - 16:04 (2017)    Sujet du message: La vie d'un ouvrier Répondre en citant

Avec les réfugiés qui arrivent, la présence policière à redoublée. Je vois de plus en plus de convois dans les rues, c'est vrai que Parow n'est pas si loin de la frontière il est donc normal que tous les effectifs militaires et policiers passent par ici. On se croirait en temps de guerre.. Enfin, c'est vrai qu'avec le Brekistan qui s'écroule de l'intérieur et qui ne cesse de nous insulter la guerre est inévitable, je suis d'ailleurs étonné qu'elle n'ai pas déjà éclatée. J'ai fait une étrange rencontre hier en sortant du bar, le week end vient de commencer je suis donc allé boire quelques verres avec des amis et j'ai rencontré un homme qui se dit vouloir libérer la nation. J'ai d'abord cru qu'il était saoul mais il parler de groupes de résistance luttant contre la dictature. Je n'ai pas vraiment compris ce qu'il voulait dire étant donné que le pays n'est pas une dictature et que le système, bien qu'imparfait et corrompu, fonctionne très bien jusqu'à présent. Il est vrai que la présence policière et l'absence de liberté peuvent pousser à la réflexion et même à la révolte mais je ne vois pas la nécessité pour moi de me rebeller contre le gouvernement en place qui me satisfait, pas tout à fait mais je n'ai pas à me plaindre.


J'ai quand même pris les coordonnées de cet homme mais je ne pense pas le recontacter de si tôt. Je pense que je vais sûrement retourner au bar ce soir, je pourrai recroiser ce soir et parler à ce mystérieux personnage plus amplement afin de pouvoir échanger des idées avec lui, je ne me sens pas totalement étranger à sa cause même si je n'y adhère pas totalement.
_________________
Libérer la nation.


Revenir en haut
Auteur Message
Maître du Jeu
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2017
Messages: 31
Localisation: //
Masculin
Domaine professionnel: Autre

MessagePosté le: Sam 6 Mai - 20:54 (2017)    Sujet du message: La vie d'un ouvrier Répondre en citant

Modération :


Tu retrouves l'homme au bar, celui-ci t'explique longuement son point de vue pour essayer de te convaincre. Il te donne d'ailleurs les coordonnées de quelqu'un qu'il dit être son chef et que tu peux rencontrer si tu veux de plus amples informations sur son mouvement. 


Ses idées :


- Faire tomber le gouvernement.
- Installer une démocratie.
- Aider le Brekistan contre les séparatistes.
- S'impliquer dans l'aide internationale.
- Désaffecter les centrales nucléaires.


Les moyens :


- Attentat.
- Guérilla contre le police et l'armée.
- Journaux clandestins.


Bon RP.


Revenir en haut
Auteur Message
Guyilka Fez
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2017
Messages: 5
Localisation: Parow
Date de naissance: 23/05/1995
Masculin
Domaine professionnel: Ouvrier
Orientation politique: Socialiste, Autoritaire, Libéraliste, Utopiste

MessagePosté le: Dim 7 Mai - 19:15 (2017)    Sujet du message: La vie d'un ouvrier Répondre en citant

Reprenant le travail lundi, je décide de me reposer. Je me promène quelques heures dans la ville et je rentre chez moi pour retourner au bar dans la soirée. En marchant, je réfléchis à la situation actuelle. Comme tout le monde, j'ai vu les nouvelles sur la guerre civile au Brekistan. Si les séparatistes veulent rejoindre Parow Kuina c'est qu'il y a une raison, pourtant, le Brekistan ressemble au pays que les terroristes veulent faire de Parow Kuina, une démocratie... Je ne comprends pas tout mais je suis sur que je finirais par remettre de l'ordre dans mes idées..

Le soir même, je retourne au bar. Après avoir vu quelques amis, je me met à la recherche de l'homme que j'avais croisé hier. Je le trouve finalement assis à une table au fond du bar. Nous parlons un long moment et le mystérieux personnage m'expose ses idées une par une d'une manière, il faut bien le dire, très commerciale. Il parle d'une révolution, de liberté, d'attentats... Tout cela me paraît très violent et je ne comprends pas comment on peut défendre une telle cause en utilisant de tels moyens. L'idée des journaux clandestins me paraît cependant bonne et avant de partir, l'homme me donne un numéro pour appeler quelqu'un qu'il dit être son chef. Je ne suis pas sur de l'appeler mais, qui sait ?
_________________
Libérer la nation.


Revenir en haut
Auteur Message
Guyilka Fez
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2017
Messages: 5
Localisation: Parow
Date de naissance: 23/05/1995
Masculin
Domaine professionnel: Ouvrier
Orientation politique: Socialiste, Autoritaire, Libéraliste, Utopiste

MessagePosté le: Ven 12 Mai - 16:32 (2017)    Sujet du message: La vie d'un ouvrier Répondre en citant

Enfin le week-end ! Cette semaine a été très longue pour moi. Entre le travail et les événements actuels, je ne m'y retrouvait plus. Alors comme nous sommes en guerre ? Cela fait maintenant une journée que la déclaration a été faite. J'ai l'impression que toute la ville retient son souffle. La victoire est presque assurée mais la guerre fait toujours peur. Nous savons que nous sommes en sécurité mais nous avons peur. Je ne vois plus de camion militaires passer dans les rues. Toutes les troupes doivent déjà être sur place. Les pertes sont lourdes à ce qu'on dit. Pas pour Parow Kuina qui essaye de toujours garder ses soldats en vie mais pour les autres belligérants ainsi que pour les civils. Nous avons accueilli beaucoup de réfugiés et j'en suis content. Cela fera des victimes en moins. Notre gouvernement a bien agit. Je ne sais pas ce que les rebelles trouveront à redire. Je pense retourner au bar ce soir pour retrouver l'homme avec qui j'ai déjà parlé et continuer de débattre avec lui. Je trouve nos discussions intéressantes.
_________________
Libérer la nation.


Revenir en haut
Auteur Message
Maître du Jeu
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2017
Messages: 31
Localisation: //
Masculin
Domaine professionnel: Autre

MessagePosté le: Jeu 27 Juil - 17:50 (2017)    Sujet du message: La vie d'un ouvrier Répondre en citant

Modération :

En retournant au bar tu retrouve pas l'homme avec qui tu avais parlé. En écoutant les conversations autour de toi et en questionnant quelques personnes tu découvre qu'il a été interpellé par la police pas plus tard que ce matin.

Assez gros retard et j'en suis désolé j'ai perdu un peu la motivation. En espérant que tu n'en tiendras pas rigueur à l'équipe Smile

Bon RP et bon retour.


Revenir en haut
Auteur Message
Guyilka Fez
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2017
Messages: 5
Localisation: Parow
Date de naissance: 23/05/1995
Masculin
Domaine professionnel: Ouvrier
Orientation politique: Socialiste, Autoritaire, Libéraliste, Utopiste

MessagePosté le: Jeu 17 Aoû - 22:39 (2017)    Sujet du message: La vie d'un ouvrier Répondre en citant

Je suis un peu étonné premièrement de son interpellation mais en me rappelant son activité je me rendit compte que c'était tout à fait normal. Je regrette qu'il se soit fait arrêté, j'aurais aimé discuter encore un peu avec lui. Les derniers moi furent rythmés par les nouvelles de la guerre. Le chantier sur lequel je travaillais s'est terminé en juillet et je n'avais rien à faire en attendant une prochaine affectation. Je me suis donc d'abord longuement promené dans les rues de Parow et traîné de longues heures au bar puis j'ai commencé à me documenter un peu plus sur le Brekistan pour comprendre cette guerre. La guerre terminée, j'étais déjà affecté à un autre chantier, une usine. Je pense de plus en plus souvent à contacter le chef de l'homme que j'ai rencontré au bar. Ma curiosité et mon caractère rebelle me pousse vers leur organisation mais la peur me paralyse.
_________________
Libérer la nation.


Revenir en haut
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:51 (2017)    Sujet du message: La vie d'un ouvrier

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Parow Kuina Roleplay Index du Forum -> Roleplay -> Histoires Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
BBTech Template by © 2003-04 MDesign